La roue de la souffrance ou la roue du bonheur

COMBIEN D’ENTRE NOUS, À UN MOMENT OU UN AUTRE DE LA VIE, CONSTATENT QUE LES CHOSES « NE TOURNENT PAS ROND? »

Ou pire, nous découvrons que nous sommes complètement bloqués, comme dans une impasse?

Ou parfois, nous avons le sentiment – et nous le ressentons bien dans notre corps – que nous courrons sans fin après des résultats qui n’arrivent jamais.

Ou bien, nous nous aperçevont que nous sommes au bout du rouleau et ne savons plus quoi faire.

Dans tous ces scénarios, nous nous sentons coincés, et avons souvent l’impression de ne plus avoir le choix.

L’image d’une roue qui est bloquée ou qui tourne sans entrave est en fait une métaphore ancienne.

Le mot en sanskrit pour ce mal universel qu’est la souffrance, est dukkha qui signifie littéralement roue qui ne tourne pas rond. Le contraire de cet état, le bonheur, est sukkha, qui veut littéralement dire roue qui tourne aisément et facilement et qui avance sans entraves.

Nous n’avons pas l’habitude d’utiliser le mot « souffrance » pour évoquer nos difficultés, même si la souffrance est profondément liée à notre condition humaine.

Nous avons inventé un mot moderne pour désigner la souffrance : le STRESS ! 

Le mot « stress » nous permet de mettre un peu de distance : comme une colonne qui se fissure sous le poids d’une trop grande charge, nous pouvons identifier la source de stress et résoudre le problème tel un ingénieur face à un ensemble de challenges techniques.

En revanche, le mot « souffrance » nous enferme tout de suite dans quelque chose qui nous dépasse, qui nous rend victime d’un terrible événement ou destin.

Or, le mot dukkha fait simplement référence à une roue qui est bancale, à une roue de chariot qui ne tourne pas rond. 

Pourtant, si nous mettons de côté les mots, il n’y a aucun doute : nous vivons bel et bien dans un monde stressant et le stress est la maladie la plus mortelle de toutes.

La  pleine conscience est un état latent et inhérent à chacun de nous.

Le stress aussi ! Nous n’avons pas besoin de nous entraîner pour réagir au stress : c’est automatique et cela peut nous sauver la vie. Par contre, nous avons besoin d’apprendre à soulager et prévenir le stress qui nous rend malades.

Et si la meilleure manière de réduire et même d’éliminer durablement le stress dans notre vie était de faire en sorte que la roue de notre vie tourne rond, dans la bonne direction, avec aisance et  fluidité ?

Et vous? Est-ce que la roue de votre vie  tourne avec fluidité et aisance? 

Peut-être avez-vous remarqué par le passé lorsque vous avez eu le plaisir de vivre des moments d’accomplissement dans votre vie, que des problèmes dans d’autres domaines de votre vie semblaient surgir. Souvent, pendant que vous travaillez sur un domaine de votre vie, et parfois que vous ayez un certain degré de succès, d’autres domaines de votre vie pourraient être négligés.

Par exemple, vous pouvez vivre des grandes améliorations dans votre carrière à la suite d’importants investissements personnels – mais votre santé ou vos relations en souffrent. Dans ce cas là, même si un domaine de votre vie tourne bien, la roue de votre vie ne peut pas bien tourné car d’autres domaines sont négligés. C’est le sens de ce que nous appelons « une vie équilibré » !

Pour savoir si la roue de votre vie tourne rond ou un peu bancal, voici un exercice que vous pouvez faire chez vous :

1.Prenez une feuille de papier et dessiner un grand cercle. Ce cercle représente la roue de votre vie est un instantané de votre vie aujourd’hui. Divisé le cercle que vous avez dessiné en 8 parts, comme un morceau de tarte.

2.Chaque morceau de votre tarte représente une domaine de votre vie. Ecrivez sur chaque morceau de tarte les domaines de vie.

Votre Santé

Vos Finances

Votre Vie Professionnelle

Votre Vie Développement Personnel

Votre Vie Relationnelle

Votre Famille

Votre Couple

 

3.Ensuite, divisez chaque tarte en 10 sous-divisions, du centre vers l’extérieur, ce qui donnera quelque chose comme ceci :

4.Maintenant, c’est le moment de réfléchir. Prenez le temps d’examiner combien vous êtes heureux, satisfait et épanouir dans chacun de ces domaines. Pensez à combien vous estimez vivre au niveau optimal souhaité dans chacun de ces domaines de votre vie. Prenez votre temps.

Note : Le centre de la roue représente 0 et le bord extérieur 10. Estimez votre niveau de satisfaction aujourd’hui de 0 à 10 pour chaque domaine de votre vie. 0 = pas de satisfaction, 10 est totalement satisfait.

5.Ensuite, sur une échelle de 1 à 10 faites un « point » avec un stylo sur le diagramme qui signifie où vous estimez être dans chaque tranche de votre vie. N’oubliez pas que c’est subjectif car c’est en fonction de vos perceptions sur vous-même et votre vie. Donc, laissez-vous guider intuitivement.

6.Connectez tous les points et voyez que vous formez un cercle, ou une forme un peu bancale qui ressemble à une sorte de cercle.

AUTO-RÉFLECTION :

Une fois que vous avez connecté les points, regardez la forme que vous avez dessiné. Cela ressemble à quoi?

Si c’était une roue sur votre voiture, comment serait le trajet en voiture – aisé ou cahoteux?

Où en êtes-vous aujourd’hui dans votre vie par rapport à votre vie actuelle et à la vie que vous désirez?

Pour continuer avec le Programme d’EVEIL Coaching, ou pour une question ou renseignement n’hésitez pas à contacter Elaine.

About The Author

Elaine Rudnicki

Elaine Rudnicki est Hypnothérapeute, Coach et Enseignante MBSR, créatrice d'EVEIL Coaching®, Rapid Transformational Therapy et Yoga thérapeute C-IAYT. Elaine soutien les personnes dans leur éveil, guérison et transformation en pleine conscience.

Leave A Response

* Denotes Required Field